Le commerce fait le jeu

Le 13/06/2011
1 dollar = 80,45 yens

Le dollar s’échange actuellement à 80,45yens. Il poursuit donc sa stabilisation autour des 80yens. Cependant, suite aux mauvaises perspectives concernant l’économie japonaise, on peut s’attendre à un rebond du dollar dans les prochaines semaines.

Actualités
Aujourd’hui, les commandes de machines au Japon sont passées de 2,90% à -3,30%. Le secteur manufacturier connait une baisse de régime qui peut avoir un impact négatif sur le Yen. Ceci montre que le séisme et le tsunami de mars ont affecté la capacité des entreprises à investir dans les équipements et les infrastructures.

Jeudi dernier, la balance commerciale américaine a connu une amélioration, passant de -46,8 à -43,7 milliards de dollars. Cependant, suite aux mauvais résultats des créations d’emploi, les revendications chômages ont augmenté.
Enfin, vendredi, le chiffre de l’activité tertiaire au Japon indiquait une amélioration de 2,6%

Macroéconomie
La Fed a annoncé vendredi qu’elle finaliserait sa phase actuelle d’assouplissement monétaire vers le 30 juin en rachetant entre 4 et 5 milliards d’obligations d’Etat américaines. L’intérêt de cette opération est de maintenir les taux d’intérêts directeurs les plus bas possibles afin de favoriser l’investissement. Néanmoins, ces faibles taux peuvent aussi découragés les investisseurs étrangers car ils rendent le dollar moins attractifs.

Du coté du Japon, Toyota a annoncé qu’il prévoyait une baisse de 31% de son bénéfice net en 2011-2012. En effet, les entreprises nippones connaissent des difficultés pour relancer leur activité depuis le séisme et la catastrophe nucléaire. Cependant, l’affaiblissement de la reprise économique n’a que peu d’impact sur le yen. En effet, les efforts du gouvernement japonais pour soutenir leur devise ainsi que le rapatriement des investissements nippons à l’étranger ont permis de contenir les fluctuations spéculatives.

Malgré tout, le Japon sera probablement en récession économique dès le second semestre 2011. Il sera alors de plus en plus difficile pour le gouvernement de renouer avec la croissance tout en maintenant leur monnaie à flot.

Risques
Du côté américain, le gouvernement se retrouve face à une impasse. En effet, la conduite du budget à court terme associée à la politique d’assainissement de la dette à long terme plaident en faveur d’une chute du billet vert.
De son coté, le yen est peu recherché compte tenu des difficultés économiques du Japon. Les mauvaises perspectives concernant l’économie nippone vont contraindre les autorités à mettre en place des plans de relance coûteux. Le Yen ne pourra donc plus être soutenu comme il l’a été et on peut s’attendre à une chute de celui-ci qui n’a été en définitive que retardée.

Analyse théorique
Selon le triangle d’incompatibilité de Mundell, une banque centrale ne peut à la fois gouverner ses taux directeurs, contrôler ses taux de change tout en conservant le modèle actuel de mobilité parfaite des capitaux. Les études empiriques ont souvent confirmé cette théorie. C’est pourquoi, on laisse aujourd’hui les monnaies fluctuer en fonction de la loi de l’offre et de la demande afin de se concentrer sur l’inflation.

Agenda de la semaine
Demain sera une journée importante pour la paire USD/JPY. Tout d’abord, il y aura les annonces des nouvelles décisions concernant les taux d’intérêts à court terme au Japon et de la production industrielle du mois. On s’attend à une baisse de ce dernier indicateur suite aux conditions défavorables depuis le séisme. Le yen devrait donc baisser face au dollar dans la journée.

Les ventes au détail mensuelles américaines seront connues également demain en début d’après-midi. Une légère baisse est à prévoir, ce qui pourrait atténuer la baisse du taux spot USD/JPY. Pour le reste de la semaine, l’IPC américain est à surveiller mercredi. On y prévoit une légère baisse. Enfin, les revendications chômages tomberont jeudi.

Conclusion
Après avoir chuté sous les 79,80 yens début juin, le dollar semble repartir à la hausse ces derniers jours et restent stables au-dessus des 80,35 yens. Malgré les difficultés majeures concernant la dette américaine, les perspectives économiques aux Etats-Unis semblent être meilleures qu’au Japon qui lutte pour sa reconstruction. De plus, les titres de dette américains restent les plus sûrs du marché, ce qui permet au dollar de se maintenir voir de s’apprécier dans un contexte d’incertitude global.

Sauf annonce macroéconomique inattendue, le dollar devrait se consolider face à la devise nippone.

Vanessa Dreyer Paul Hirel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *