Analyse ArcelorMittal

Cours 22.335 €

La valeur de l’action ArcelorMittal est actuellement de 22.335€. Depuis le début du mois de juillet la tendance est baissière : l’action valait alors plus de 24€. Cette tendance baissière est encore plus ancienne, fin décembre 2010 le cours était à près de 30€.

Actualités

Le groupe ArcelorMittal, leader mondial de la sidérurgie, annoncera le 27 juillet les résultats du deuxième trimestre 2011.
Arcelormittal suit une politique d’expansion. Il a annoncé, le 11 juillet, le rachat du leader de charbon pulvérisé par une de ses filiales. Ce rachat de la société australienne MacArthur Coal s’élève à 5 Mds $. Le groupe a annoncé fin mai l’expansion de son complexe minier de Mont-Wright et l’agrandissement de l’usine de Port-Cartier au Canada afin de porter la production de concentré de minerai de fer de 14 à 24 millions de tonnes.
Le 24 mai, des changements ont été effectués au sein de la direction générale et du comité de direction.

Environnement

ArcelorMittal est le numéro un de la sidérurgie. La production du groupe représente 10% de la production mondiale. Son activité s’organise autour de trois groupes : la vente d’aciers plats au carbone, la vente d’aciers longs au carbone et les autres activités comme la vente de tuyaux, la distribution et le négoce d’acier.
Cette production est destinée aux secteurs de l’automobile, de l’électroménager, de l’emballage et de la construction.
Le groupe opère un recentrage stratégique sur les pays émergents, Brésil et Inde en tête, ainsi que sur les activités minières (activités en amont).

Analyse financière

Les chiffres du deuxième trimestre 2011 seront publiés le 27 juillet.
Le chiffre d’affaire du groupe a augmenté entre 2006 et 2008 afin d’atteindre les 94 Mds€, puis a baissé de moitié l’année suivante. En 2010, il est reparti à la hausse passant de 48 à 58 Mds€. Le CA du premier trimestre est en hausse par rapport aux deux dernières années. Le résultat net a suivi la même évolution, allant de 7 Mds€ en 2008 à 89 millions en 2009, puis à 2Mds en 2010. Ces fortes baisses sont dues au ralentissement économique mondial.
La marge opérationnelle, négative en 2009, est repartie à la hausse à 4.62 en 2010. De même, pour la rentabilité financière qui passe de 0.11 à 4.55. Le BNA est, quant à lui, passé de 0.11 à 1 en 2010.

Gouvernance

Le groupe, formé de fusions entre sociétés espagnole, française, luxembourgeoise et néerlandaise, est principalement tourné vers l’Europe. En effet, 48% du chiffre d’affaire est réalisé en Europe, dont près de 10% en Allemagne. Le reste du CA est répartie entre les États-Unis (16.6%), les Amériques (19.3%) et l’Asie et l’Afrique (16.1%).
La crise économique a touché principalement l’Europe et les États-Unis où le CA a été lourdement atteint. Le groupe développe désormais son activité dans les pays émergents comme le Brésil et l’Inde.
Malgré la baisse du CA, le groupe continue de distribuer des dividendes. De 0.25€ pour l’exercice 2007, ils sont aujourd’hui de 0.14€. Les prévisions sont à la hausse pour les prochaines années.

Conclusion

Les dernières années ont été marquées par le ralentissement économique mondial où le groupe a logiquement vu son CA diminuer. ArcelorMittal s’oriente désormais vers les économies émergentes et les activités minières afin de contrôler l’ensemble de la production.
Les prévisions des analystes, au sujet du rendement du BNA du dividende et du PER (rapport entre le cours de l’action et le bénéfice qui peut matérialiser la cherté de l’action), sont positives pour les prochaines années. Le BNA devrait être de 2.82 en 2012 et le rendement de 3%.
Le conseil est donc à l’achat avec un objectif de cours à trois mois de 30€ ou au renforcement de l’action.

Colin Rousselot
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *