Vente à découvert

La vente à découvert est une opération qui permet de spéculer à la baisse sur un titre. Si je souhaite vendre à découvert une action A maintenant alors que je ne la possède pas, j’utilise un règlement différé, autrement dit j’emprunte un titre à mon courtier que j’achèterais plus tard à la valeur qu’il aura plus tard. Cela n’engendrera aucuns coûts supplémentaires si je le possède pendant moins de 24 heures, le cas échéant je paierais des intérêts. Puis je le vends à un autre investisseur, sachant que je rembourserais à mon courtier quand je le souhaiterais.

Détails
Prenons un exemple concret afin de faciliter l’explication, j’emprunte mon action à mon courtier et je la vends à sa valeur actuelle qui est de 10 euros. Je possède ainsi 10 euros, j’attends, sa valeur passe à 8 euros, je décide donc de la rembourser à mon courtier et je perds 8 euros, je gagne donc deux euros alors que la valeur de mon action a diminuée.

Cela dit, ce type d’opération est dangereux car les pertes sont illimitées contrairement à une opération classique d’achat puis de revente. En effet, admettons que le titre prenne de la valeur et passe à 12 euros, là je peux perdre 2 euros, mais je décide de continuer à attendre. Cependant, à mon grand malheur, le titre est monté à 100 euros, je perds donc 90 euros, si je le l’achète maintenant, puisque sa montée est illimitée, mes pertes le sont donc également. Ce type d’opération pose également un problème quant au versement des dividendes, en faite, ce problème n’est pas fréquent car on le rencontre uniquement sur des opérations à long termes. Cela dit, lorsqu’il se produit, les frais des dividendes sont pour celui qui a vendu l’action à découvert.

Pour ce genre d’opérations, les gains sont limités. En effet, si on reprend notre exemple, dans le meilleur des cas, l’entreprise associé à l’action fera faillite et sa valeur sera nulle, je gagnerais donc 10 euros. Néanmoins, les variations à la baisse sont souvent plus importante qu’à la hausse (à l’annonce d’une catastrophe les gens cèdent facilement leur titre), ce qui donne à la vente à découvert un avantage stratégique non négligeable, à condition d’être sure de son coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *