Baisse de l’aversion au risque

Recommandation: Neutre
Taux Spot: EUR/USD
Cours au 28/07/2010 : 1 EUR = 1.2993 USD

Macroéconomie
Après un plus haut de séance de 1.3047 hier et de 1.3043 ce matin, la monnaie unique européenne revient à l’équilibre cet après-midi à 1.2999 dollar , soit une hausse de 0.02% par rapport à sa clôture de la veille 1.2996.

A 14h30, la paire EUR/USD est à 1.2988 avec une variation de -0.06% par rapport à sa clôture de la veille.

Actualités
Après la publication d’un indicateur décevant aux Etats-Unis sur un nouveau recul de la confiance des consommateurs, l’euro se maintient à ses meilleurs niveaux depuis deux mois autour de 1.30 dollar. En effet, la devise européenne était montée jusque 1.3046 dollar hier, son plus fort niveau depuis le 10 mai. La monnaie unique a bénéficié d’un report de l’attention des investisseurs de la crise de la dette en zone euro vers la perte de vitesse de l’économie américaine.

Aux Etats-Unis, la confiance du consommateur a reculé pour le deuxième mois de suite en juillet pour tomber à un plus bas niveau depuis février, cet indice reflète essentiellement les inquiétudes liées au marché de l’emploi et ressort ainsi à 50.4 en juillet contre 54.3 en juin.

En outre, les ventes de maisons individuelles neuves ont rebondi plus que prévu en juin, de 23.6% à 330.000 transaction en rythme annuel, après avoir touché en mai leur niveau le plus bas depuis 1963 au moins, mais restent extrêmement faibles.

Risque
Malgré le rebond des ventes de maisons neuves aux Etats-Unis, la chute de l’indice de la confiance des consommateurs américains montre bien la fragilité de l’économie américaine qui a un long chemin à parcourir. De plus, avec des consommateurs qui demeurent moroses et les problèmes persistants du marché de l’immobilier, il est évident pour les opérateurs que la croissance du Produit intérieur brut (PIB) va ralentir au deuxième semestre et que des défis demeurent pour la première économie du monde.

Géopolitique
Aujourd’hui, les cours du pétrole reculaient légèrement en début d’échanges européens, sur un marché nerveux après un indicateur décevant sur le moral des ménages américains et sur fond d’anticipations d’une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le pétrole peine à se remettre de la baisse plus marquée que prévu de l’indice de confiance du consommateur américain mesuré par le Conference Board, hier. La détérioration de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis et la probabilité croissante d’une évolution en double creux des prix de l’immobilier ont entamé un peu plus les perspectives de croissance de la consommation qui se détérioraient déjà.

Cet après-midi, l’Energy Information Agency (EIA) publiera les stocks pétroliers hebdomadaires américains.

Vers 14h30 le baril de Brent à New York pour livraison en septembre s’échangeait à 77.09 dollars, avec une hausse de 0.01% par rapport à la clôture de la veille 77.08.

Analyse Théorique
D’un point de vue graphique, la tendance du taux spot EUR/USD reste haussière dans toutes les unités de temps, la paire évolue par palier et les indicateurs techniques sont favorablement orientés même si des divergences baissières apparaissent.

Pour le moment, l’évolution du taux spot EUR/USD se limite au canal 1.295 – 1.3045, plus hauts d’hier et de ce matin. Toutefois, si la paire EUR/USD venait à dépasser 1.3045, alors elle dépasserait le seuil de 1.325 . A l’inverse, si les 1.295 cèdent, les 1.285 pourraient être revus.

Agenda
A l’instar de la journée d’hier, l’agenda de la journée est assez vide aujourd’hui et les investisseurs pourraient décider d’attendre la publication des statistiques américaines sur les ventes de biens durables à 14h30.

L’IPC pour l’Allemagne est attendu aujourd’hui, mais sur marché Forex, cette publication devrait avoir un impact très faible sur la paire EUR/USD.

Conclusion
Après les résultats encourageants des banques et le retour du goût du risque des investisseurs, la monnaie unique a été soutenue par les investisseurs. La paire EUR/USD a gravité tout au long de la journée autour des 1.3000, sans toutefois marquer de direction claire. L’EUR/USD s’est échangé entre 1.2949 et 1.3045.

Sur le marché Forex, les deux points de seuil suivants sont à surveiller : 1.3125 comme résistance et 1.2950 comme support.

Pour les heures à venir, nous émettons un avis neutre et proposons aux cambistes de rester hors du marché dans l’attente de prochains signes clairs. Cependant, nous pensons qu’un franchissement du seuil de 1.31 dollars raviverait la tension à l’achat en direction des 1.416 dollars.

Vers 14h30 le spot EUR/USD vaut approximativement 1.2993.

Après un plus haut de séance de 1,3047 hier et de 1,3043 ce matin, la monnaie unique européenne était revenue à l’équilibre ce midi (- 0,05%) à 1,2990 dollar.

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *